L'important n'est pas de convaincre, mais de donner à réfléchir ! Entre le nucléaire et la bougie, il y a l'intelligence !

LA TRANSITION ENERGETIQUE POUR LES NULS

L'important n'est pas de convaincre, mais de donner à réfléchir ! Entre le nucléaire et la bougie, il y a l'intelligence !

Masdar, projet de ville écologique modèle en plein désert

com

 

Masdar, ville écologique au coeur du désert

La future cité écologique s’étendra sur six kilomètres carrés et devrait

accueillir jusqu’à 50.000 habitants et 1.500 entreprises en 2016

crédit : Foster & Partners

 

 

 

Le gouvernement d’Abou Dhabi vient de lancer un chantier colossal de 15 milliards de dollars pour la construction de la première cité au monde fonctionnant avec un niveau zéro d’émission de gaz carbonique.


Baptisée Masdar (« source » en arabe), cette cité modèle s’étendra sur six kilomètres carrés à proximité de l’aéroport international de l’émirat et devrait accueillir jusqu’à 50.000 habitants et 1.500 entreprises en 2016.

 

Abou Dhabi prépare l’après pétrole

Masdar city, Abu dabi

Masdar, une ville en plein désert credit : GoogleMap

 

 

 

Classés aux cinquième et quatrième rang mondiaux respectivement pour les réserves de pétrole et de gaz, les riches Émirats Arabes Unis souhaitent préparer l’après pétrole en se tournant vers les énergies du futur et ainsi garder un rôle-clé sur le marché de l’énergie.

 

Abou Dhabi souhaite faire de Masdar un véritable laboratoire mondial des énergies renouvelables en incitant étudiants, chercheurs, hommes d’affaires, écologistes et entreprises innovantes à venir s’y installer.

 

Un institut de recherche sera créé, avec le soutien du Massachusetts Institute of Technology (MIT), la cité a l’ambition de devenir une vitrine pour les technologies propres : solaire photovoltaïque et thermique, énergies éolienne, énergie marine, géothermie, agrocarburants, hydrogène, transports et bâtiments propres, rafraîchissement solaire, recyclage de l’eau, séquestration du carbone...

 

Masdar city, une éco-ville alliant architecture traditionnelle et technologie de pointe

 

Ville énergie renouvelable Masdar

Un système de transport non-polluant automatisé sera
mis en place, la marche et le vélo seront privilégiés
crédit : Foster & Partners

 

 

 

Le cabinet d’architectes britannique Foster and Partners en charge du projet s’est inspiré des médinas traditionnelles pour concevoir une ville économique en énergie et en ressources.

 

La ville sera compacte, carrée et protégée des vents chauds du désert par un mur d’enceinte. Les ruelles seront étroites, ombragées, et un réseau de cours d’eau permettra de les rafraîchir.

 

Des constructions basses et équipées en panneaux solaires sur les toits utiliseront au maximum la climatisation naturelle.

 

Aucun habitant n’aura plus de 200 mètres à parcourir pour accéder aux commerces et services, la marche et le vélo seront privilégiés. Un système de transport non-polluant automatisé (de petites cabines individuelles) sera mis en place pour les plus longues distances. Aucune voiture à pétrole ne sera autorisée.

 

Concernant l’approvisionnement en eau, il est prévu d’utiliser le moins possible le dessalement de l’eau de mer, procédé gourmand en énergie, et de privilégier le recyclage des eaux usées.


Le captage de l’énergie solaire, thermique et photovoltaïque sera à l’honneur dans cette région à fort ensoleillement : Masdar a déjà annoncé un projet de 350 millions USD pour construire une centrale solaire de 100 Megawatts, qui serait ensuite portée à 500 Megawatts, afin de réduire la pression sur le réseau national durant les périodes de forte consommation, la construction d’un parc éolien est aussi prévu à proximité de la cité.

 

Une centrale à hydrogène ainsi que des agrocarburants issus de cultures utilisant les eaux usées permettront de remplacer les carburants fossiles.

 

Enfin, le recyclage et la séquestration du CO2 permettront d’éviter tout rejet de carbone.

 

Tout comme la Chine qui présentera en 2010 à l’Exposition universelle de Shanghai un projet de ville écologique baptisée Dongtan, le gouvernement d’Abou Dhabi a saisi la mesure des enjeux environnementaux et économiques que représente le développement durable et les énergies renouvelables.

 

 

Masdar : La ville du futur
   

Pour en savoir +

Le site officiel du programme Masdar Initiative

 

http://www.ecosources.info/actualites/10004_Masdar_projet_de_ville_ecologique

 

Repost

Commenter cet article

Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog